> BDz-Mag > Le Blog

Un pépin dans la bulle

mardi 16 avril 2013, par BDZMag

Y’en a eu, du spectacle, ces jours-ci !
Apple a obligé Iznéo à retirer 1 500 BDs de sa plate-forme, pour cause de morceaux de corps dénudés.

Ça, c’est pas un scoop ; si vous ne le savez pas, c’est que vous avez passé les deux dernières semaines dans le coma au fond d’un caisson à isolation sensorielle. Ça hurle tout azimut dans les médias, ça crie à l’injustice, au déni de la liberté d’expression et tout ça et tout ça.

Le vrai scoop, je vais vous le donner, moi.
BIEN FAIT POUR LEUR GUEULE !

Traiter avec avec Apple, c’est accepter de se plier à ses caprices et à ses diktats : en bref, pactiser avec le diable.
« Oui, mais… », me direz-vous… « être présent dans l’Apple-store, pour Izneo, c’est la garantie d’être plus visible, c’est à dire de voir augmenter massivement ses ventes. »
Il est vrai que, statiquement parlant, les adeptes de la pomme sont plus enclins a dépenser que les autres. C’est logique : quand on se fait mettre de 600 euros, voire plus, pour une tablette tellement blindée de bridages et de restrictions qu’on n’a pas d’autre choix que de la cracker pour pouvoir l’utiliser correctement, on a moins de réticences à investir dans du vent .
Mais je ne veux pas remettre sur le tapis la vieille polémique applemaniaques/applephobes, ce n’est pas le sujet de cet article. Par contre, ce dont il est question ici, c’est ni plus ni moins que la forme que prendra le net dans le futur. Continuerons-nous (parce qu’en fait, c’est déjà le cas) à laisser les monstres du net nous diriger selon leurs caprices et leurs intérêts ? Ou adopterons-nous une attitude plus adulte, plus intelligente, moins passive ?
Je vous invite a regarder la vidéo qui suit, elle dure une heure, mais elle vaut largement le temps passé à la regarder.
Prenez le temps, pour une fois, de réfléchir au conséquences de nos actes . C’est par nos actions (ou notre passivité) que le net se construit, là, en ce moment, et en permanence. On peut laisser faire et subir, certes ; mais dans ce cas, il ne faut pas venir pleurer parce que d’autres pensent et agissent pour leur pomme en disant que c’est pour notre bien.

Eben Moglen at Re:Publica, Berlin, 2012

Les articles du BDzMAG vous plaisent ? Alors aidez-nous à promouvoir le blog en les partageant avec vos amis d'un petit clic sur les boutons ci-dessous...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.