> La BDzthèque > BDz pirate ta BD !

Les aventures de Québecman

lundi 17 février 2014, par BDZMag

P. Gonyea nous parle de sa BD

La bande dessinée est un passe-temps pour moi. En dehors de cela, je fais du travail de bureau.
C’est un rêve fou de vouloir faire de la bande dessinée, car on ne retrouve pas le soutien moral qu’obtiendrait un futur médecin, avocat, ingénieur… La première planche de Québecman a été publiée dans un fanzine qui a eu une courte vie.
Après trois planches publiées, il n’y a pas eu d’autre fanzine régulier ou d’intérêt manifesté, alors j’ai tout simplement abandonné l’idée de la feuille de papier pour me concentrer sur le web, là où je publie mes bandes dessinées depuis l’an 2000 environ.
Au lieu de me restreindre à un format de page, je construis dorénavant les histoires une image à la fois, sous forme improvisée, libre comme l’air.
Ma progression reste lente par contre, car je n’ai de compte à rendre à personne, ni de motivation outre mesure.
D’ailleurs, l’intérêt semble bien mince à en juger par le trafic mensuel sur le site. Le destin par contre finit toujours par créer ce moment magique où le crayon danse sur la feuille.
Chaque histoire semble naître d’elle-même. Parfois, j’ai une idée, mais chaque fois que je me présente à la feuille blanche crayon en main, quelques traits suffisent pour anéantir une idée, pour ensuite lancer l’histoire sur une voie plus courte ou sur une autre tangente.
Et avec le temps, je me rends compte que la narration semble vouloir prendre plus de place dans les images. J’explore, je suis libre, je peux le faire.

Voir en ligne : Site de l'auteur


Les articles du BDzMAG vous plaisent ? Alors aidez-nous à promouvoir le blog en les partageant avec vos amis d'un petit clic sur les boutons ci-dessous...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.