> BDz-Mag > Brèves du Net

Le « simultrad », arme des éditeurs de manga contre le piratage

mardi 5 mai 2015

Quelques éditeurs permettent aux lecteurs français de lire au format numérique les derniers chapitres de mangas populaires le même jour que leur publication au Japon.
Publicité

● Et pourquoi pas un Netflix du manga ?

Cette solution de lecture illimitée contre un abonnement mensuel est difficile, pour ne pas dire impossible, à mettre en place. Les déboires d’Amazon avec son Kindle Unlimited, déclaré illégal en France, a freiné les ardeurs des acteurs français. Si une offre multiéditeur est incompatible avec la loi, rien n’empêcherait chaque éditeur français de lancer sa propre offre illimitée. Mais cela pose un hic pour les ayant-droits japonais. « Beaucoup refusent de mélanger leurs œuvres, même si elles sont publiées en papier par le même éditeur en France », souligne Christel Hoolans. Rigueur de la loi française et desideratas des éditeurs japonais rendent donc pour le moment utopique le développement d’une telle offre.
Lire tout l’article sur le Figaro

Voir en ligne : Source

Les articles du BDzMAG vous plaisent ? Alors aidez-nous à promouvoir le blog en les partageant avec vos amis d'un petit clic sur les boutons ci-dessous...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.