> BDz-Mag > Le Blog

Le coq gaulois, the first patriot

vendredi 17 janvier 2014, par Kopicolé

Loin des super-héros classiques et des pouvoirs surnaturels, un nouveau venu fait son entrée dans l’univers de la bande dessinée.

Marcus Dickson, militaire à la carrière prometteuse, voit son univers s’écrouler en même temps que les tours du World Trade Center. Il perd femme et enfants dans les attentats du 11 septembre 2001 et se jette à corps perdu dans la lutte contre le terrorisme aux quatre coins du monde. De mercenaire à symbole de la République, le Coq gaulois transporte le lecteur au coeur de l’histoire militaire de ces dernières décennies.

De l’Afghanistan à Abbottabad en passant par la Corée du Nord, son auteur, le caporal-chef Pascal Pelletier, transpose ses années d’aventure au sein de l’armée de Terre sur ces planches riches en action : « Marcus Dickson est un homme de notre temps avec ses peurs, ses angoisses, ses tourments et le sens du devoir. Il est toujours prêt à défendre nos libertés, nos démocraties, la veuve et l’orphelin, jusqu’au sacrifice ultime, à l’instar de tous ceux que j’ai côtoyés sur les théâtres d’opérations extérieures… »

Édito de Thierry Mornet

Le Coq Gaulois…

De tous les symboles franco-français, Pascal Pelletier a choisi celui-ci pour incarner son personnage.
L’allure altière, la fière postule de ce symbole né d’un quasi-pléonasme (en latin, Coq et Gaulois se disent de la même manière) qui orne le maillot des sportifs nationaux ne pouvait que s’imposer en tant que (super ?) héros, présent au cœur des conflits encore malheureusement trop nombreux de par le monde.
Et Pascal Pelletier s’y entend à décrire avec justesse ces points chauds et ces batailles auxquelles il a personnellement pris part, en tant que militaire. Son super-soldat - toujours à la limite de la rupture - galvanise de simples hommes, confrontés à des situations exceptionnelles, où leurs vies sont en jeu.

C’est précisément dans le cadre de ces séquences issues d’une expérience vécue sur le terrain que s’exprime le talent des auteurs, car même si le coq appartient à la fiction, c’est le courage de ces véritables héros qu’il convient de saluer.
Respect.

Thierry Mornet

Scénario

La France est en crise, le président est malmené, le pays est au bord du gouffre… Mais que l’on se rassure : le super héros formé à l’école de la République, et rompus à la devise de la République française, Liberté, égalité, fraternité, est à l’oeuvre, pour préserver notre territoire. Voici venue Le Coq Gaulois, de Pascal Pelletier.

Marcus Dickson est un militaire de carrière, formé aux États-Unis. Marié, deux enfants, il perdra toute sa famille, parce qu’elle se trouvait à bord de l’un des avions entrés en collision avec le World Trade Center. Moralité : une santé mentale qui défaille, et son intégration à l’armée française se solde par un licenciement. Marcus deviendra mercenaire, avant de se faire arrêter, puis interner dans un hôpital psychiatrique.

Victime du syndrome post-traumatique, il servira de cobaye à des sociétés privées, qui effectueront des tests de produits divers et variés. Après quelques injections, Marcus deviendra un surhomme, une machine capable de résister à toute forme de douleur. Et voilà l’avènement du Coq gaulois…

Le premier volume raconte donc comment ce personnage, patriote au possible, va défendre la République. « Il considère comme impensable que l’on puisse porter atteinte aux institutions françaises, ou tenter d’aller à l’encontre de la Constitution. Le Coq gaulois est un défenseur des valeurs républicaines, athée et laïc, qui s’est mis au service du pays. » Diable… Mais alors, pour qui vote-t-il ? « Il a été destitué de ses droits, après avoir été viré de l’armée. Mais sa vocation va au-delà des fins politiques. Il défend ce qu’incarne la France ».


Site internet et boutique en ligne

Achat des versions numériques

Les articles du BDzMAG vous plaisent ? Alors aidez-nous à promouvoir le blog en les partageant avec vos amis d'un petit clic sur les boutons ci-dessous...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.