> BDz-Mag > Le Blog

La BD en 3D existe, mais ce n’est pas encore pour demain.

lundi 4 juillet 2016, par BDZMag

Vous avez surement dû lire cette semaine un article sur Gabriel de Laubier, digital designer, qui, dans son temps libre, transforme des planches de BD en version 3D.
Non ? Regardez le résultat ci-dessous :

Le résultat est vraiment sympa, et grâce à la plateforme Sketchfab (le Youtube de la 3D), il a pu toucher un plus grand public. Avant Sketchfab, ce genre de performance restait confiné aux cercles des designers.

Donc, demain on aura plein de bandes dessinées en 3D ?

Ce n’est pas aussi simple, comme me l’a expliqué Gabriel lors d’une causette sur Skype.
Pour avoir un rendu sur une planche comme celle de Calvin et Hobbes, il faut au moins deux semaines de travail, et savoir modéliser, car le métier de la 3D n’a rien a voir avec celui du dessinateur BD et inversement.
Cependant, il serait possible d’utiliser des images 2D pour obtenir un effet de parallaxe (les jeux vidéo utilisent cette technique pour éviter de tout modéliser en 3D). Et si, un jour, un développeur se penche sur le sujet, on peut imaginer que faire sa BD en fausse 3D sera possible pour le grand public.

Dans l’immédiat, Gabriel pense que la 3D dans la BD peut parfaitement s’intégrer dans le cadre d’une promotion d’album.
D’ailleurs, il serait tout fait prêt à collaborer avec un auteur ou un éditeur pour lancer ce nouveau type de lecture.

Je ne veux pas trop m’avancer, mais, d’ici la rentrée de septembre il est possible que…
Stop ! Top secret !
Si ça se fait, ce sera une surprise !

J’en avais parlé récemment dans un article sur la BD et la réalité virtuelle, et nous allons-y arriver c’est certain. La 3D prend de plus en plus de place dans notre vie et dans un futur proche, je verrais bien une branche de la BD numérique native concevoir des albums 3D. Ce serait nettement plus intéressant que de simples scans numérisés que les éditeurs appellent BD numérique.

Voir en ligne : Web


P.S
J’ai bien dit une branche de BD numérique native, car je suis persuadé que la BD numérique ne peut se limiter à une seule variante, que ce soit le Turbomédia ou une autre.
Toutes ces variantes seront de la BD numérique avec chacune sa particularité propre, au contraire du simple scan de BD numérisé qui n’apporte rien de plus qu’une copie de la version papier.

Les articles du BDzMAG vous plaisent ? Alors aidez-nous à promouvoir le blog en les partageant avec vos amis d'un petit clic sur les boutons ci-dessous...

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.