> BDz-Mag > Brèves du Net

L’essor des bibliothèques clandestines

lundi 15 août 2016

Partout dans le monde, les bibliothèques clandestines, remplies d’ouvrages illicites, ne cessent de se développer. Mais on n’y trouve aucun ouvrage papier : tout y est numérique et accessible en ligne. Et si ces textes sont interdits, ce n’est pas parce que leur contenu est choquant, mais pour ce crime moderne qu’est la violation des droits d’auteur.

Mais pour les personnes qui les gèrent, la nature clandestine de ces librairies pirates ne rend pas leur objectif moins ambitieux :

« Il s’agit de créer une bibliothèque universelle des meilleurs ouvrages, explique Joe Karaganis, qui étudie le piratage des médias au sein du think tank sur la politique de l’Université Columbia, American Assembly. Vous n’y trouverez pas le dernier Danielle Steel. »

Elle comprend, en revanche, des centaines de milliers de livres et des millions d’articles qui ne sont, en dehors de cela, accessibles qu’au travers de publications académiques onéreuses. Scannés ou téléchargés depuis les sites des revues, ils sont mis gratuitement à disposition dans les bibliothèques pirates.

Les créateurs de ces archives constituent un petit groupe de personnes …Lire la suite sur Slate.fr

Voir en ligne : Lire article:

Les articles du BDzMAG vous plaisent ? Alors aidez-nous à promouvoir le blog en les partageant avec vos amis d'un petit clic sur les boutons ci-dessous...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.