> BDz-Mag > Le Blog

.CBR ET .CBZ le MP 3 de la BD

mardi 23 avril 2013, par BDZMag

La semaine dernière, je lisais cet article
L’auteur y présente les formats .cbr et .cbz comme étant « basiques ». Je cite :
« (…) c’est le niveau zéro de la bande dessinée numérique, le confort de lecture n’est pas forcément optimal, mais ça a l’avantage de passer partout. »

Il vrai que ce sont des « formats basiques », mais ils sont utilisés depuis plus de 12 ans par les teams pirates. Tous les scans (de BD/comics/mangas etc. ) sont réalisés dans ces formats, ce qui fait près d’un million de BDz, toutes langues confondues. Des centaines de logiciels, payants ou gratuits, disponibles pour tous les systèmes, permettent de lire ces « formats basiques ».

La suite de l’article nous présente le format .ZAVE, d’AveComics. En deux mots, c’est un container de .jpg qui permet, par exemple, de rajouter des effets de lecture sur les textes (le zoom, par exemple), de choisir la langue, etc.
Il est à noter qu’AveComics a été racheté par la maison mère de la tablette Kobo.
Qui ne lit pas le .zave.
Format lisible seulement, soit par le lecteur propriétaire d’AveComics, qui, lui, lit aussi le .cbr et le .cbz., soit par le biais d’un navigateur.

Continuons par Iznéo, qui, lui, mise sur l’epub3.
Pourquoi pas. Mais que peut apporter réellement l’epub 3 à la BD ?
Si on regarde la production actuelle d’Iznéo (scan de l’album papier), absolument rien.
Pour que l’epub3 soit un réel avantage, il faudrait que la BD soit conçue pour ce format en particulier.
Les seuls avantages que je vois à l’epub 3, c’est qu’il permet de s’affranchir d’adobe : l’epub 3 étant open source, on n’a plus besoin de flash, et j’imagine que le service d’adobe n’est pas gratuit.

En conclusion, s’il est vrai que le .cbr et le .cbz sont « basiques », cela ne constitue pas un défaut, loin de là. Leur intemporalité fait qu’ils seront probablement toujours lisibles lorsque des formats plus récents (et moins « basiques »…) ne le seront plus.
Je pense que l’avenir de la BD numérique n’est pas à rechercher dans l’apparition de nouveaux formats, mais bien plutôt dans le développement de suites de logiciels qui rendront la lecture de plus en plus interactive. Format « basique » ou pas.


Pour approfondir

Art Of Sequence

B.D.Z Mag #02 - Dossier Complet Lecture numérique - Mai 2011 © BDzMag Team 2011

Les articles du BDzMAG vous plaisent ? Alors aidez-nous à promouvoir le blog en les partageant avec vos amis d'un petit clic sur les boutons ci-dessous...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.